Processus artistique

Avant de commencer un pastel il y a plusieurs mois de réflexion. J'ai souvent à cœur, lorsqu'il s'agit de projets personnels, de créer mes propres lumières et compositions afin de pouvoir aller bien plus loin que ce que la photographie nous propose. j'utilise souvent plusieurs références prises de photos personnelles, puis je change la lumière, les couleurs, je modèle et j'assemble à l'image de ce que j'ai dans la tête ou que j'ai pu voir dans un rêve, pour coller aux sentiments que je souhaite exposer à ce moment précis.

J'utilise en base les pastels bâtons tels que les Sennelier (pastels tendres français) et les Rembrandt (pastels plus durs hollandais) 

En seconde couche j'utilise les crayons pastels Carbothello (crayons tendres et modulables allemands) et en complémentarité les Caran d'Ache (crayons plus tendres et couvrants suisses)

enfin pour réhausser certains détails comme des fortes ombre ou lumières j'utilise les pastels batons Schmincke (pastels très tendre et couvrants allemands)

Le Stylo bille

C'est une technique que j'ai repris récemment pour son coté pratique et très exigeant que j'apprécie tout particulièrement. En effet l'encre du stylo bille ne laisse pas place à l'erreur, même la plus minime. Il permet de créer des oeuvres très détailllées et fait travailler avec ardeur notre théorie de la couleur (pour les stylo 4 couleurs). le monochrome bleu est quand à lui plus reposant, je n'ai qu'a me soucier des valeurs et à ce que le stylo ne bave, et ça, de temps temps c'est agréable !

J'utilise essentiellement des stylos de la marque BIC sur du papier coton Clairefontaine blanc.